1. "

    "When you put the frame up to your eye, the world continues outside the frame. So what you put in and what you leave out are what determines the meaning or potential of your photograph. But you must continue to keep in mind that there’s plenty of stuff going on off-stage and [think about] what bearing the rest of the stuff off-stage have…"

    "My interest is not in the singular thing but photographing the relationship between things."

    "
    — Joël Meyerowitz
     

  2.  

  3. Regards croisés de 2 grands photojournalistes traitant d’un sujet majeur d’actu. Intéressant.

     

  4. Dommage de devoir en arriver là pour portraitiser quelqu’un ! N’y a-t-il pas d’autres moyens ?

     

  5. "On nous a fait croire que le négatif équivaut au réalisme et le positif à l’irréaliste"
    — Susan Jeffers
     

  6. "I think a photographer sees sooner and faster than another person, beyond the fact of a camera and the technique he puts into use. I’d say that his vision has to be more attentive and more concentrated. The problem, though, comes in selecting from among all the possibilities that this vision offers, and in deciding, finally, what counts. Obviously, to be able to do this, you have to have concentration and discipline. If you use a 10 by 12 cm format camera, you can’t afford to waste, and you have to make use of a free view as much as possible, independent of technique, and without the constraint of the frame, almost as though the view were mental."
    — Gabriele Basilico - Silicon Valley 07
     

  7. Mythes et légendes de la retouche photographique

    "Un petit coup de photoshop et ça ira !" Combien de fois ai-je entendu cette phrase…“Maintenant avec le numérique, on fait ce qu’on veut.” “Photoshoper” est même devenu un verbe passé dans le langage courant. Il faut cependant distinguer ce que l’on entend par retouche. Travailler les contrastes, les densités de l’image, la recadrer ne sont pas des retouches, mais simplement des ajustements que l’on fait sur sa photographie. La retouche concerne le fait de transformer le fond même de son image. Enlever un poteau dans un cliché urbain, affiner un menton, étirer le coup d’un mannequin sont des véritables retouches car on change la réalité photographiée. Est-ce condamnable ou pas, c’est un autre débat. Partant de ce constat, la retouche n’est pas si courante que cela et contrairement à certains à priori toutes les images des magasines ne sont pas retouchées, fort heureusement. Pour ma part, je n’y ai recours que très rarement et seulement à la demande du client car en plus la retouche nécessite beaucoup de temps et de compétences. En revanche, améliorer son cliché d’origine est une pratique photographique qui existe depuis les débuts de la photographie et que tous les photographes font naturellement. Ça n’est pas survenu avec l’arrivée de Photoshop ou du numérique. Il n’y a qu’à voir toutes les instructions de tirage argentique données ci-dessous par Dennis Stock à son tireur…

    image

     
  8. Driving around fjords from Starvanger to Bergen in Norway. #norway #bridge #fjords (à bergen, norway)

     
     

  9. Ça peut paraître évident, mais c’est bien vu quand même. Et ça n’est pas si évident que cela quand on voit le comportement de certains photographes à l’étranger.

     
  10. 100 billets !